© 2016 by Ancore Plus

© Crédits photos : Photos personnelles & 123rf

Camille Lysière - Silence dans les dunes - Lauréate 2017

L'écriture a toujours eu une importance capitale dans ma vie, à toutes les étapes cruciales, et sous toutes les formes qu'elle permet : correspondance, journal intime, poésie, carnet de voyage... Il s'agit alors d'une écriture du quotidien, de l'intime, du souvenir ou du rêve. L'envie d'écrire vraiment pour les autres est arrivée plus tard. Un blog naît alors, qui me permet de proposer la lecture de mes textes (des nouvelles pour l'essentiel) à des lecteurs inconnus. Les retours positifs sont très encourageants, le plaisir d'écrire de plus en plus fort, et je m'enhardis... 

Les éditions Moires, à Bordeaux, me proposent alors la publication d'un premier recueil de nouvelles, "Compte petite, et deviens...", prévu pour septembre 2017. Depuis, ce blog est devenu un pèle-mêle d'anecdotes de vie, de photos, de textes divers, de critiques culturelles (livres, ciné, spectacles, danse) ou d'extraits de mes romans. 

Blog : camillelysiere.worpress.com

Matéo Bascou - Le bouquet

Matéo Bascou, âgé de seize ans, rédacteur par plaisir et pour lui-même dans la quiétude d'un village tranquille du sud de la France. Lycéen passionné de coucher par écrit les dérives de son imagination et de découvrir celles des autres, se lance dans les concours d'écriture pour mettre un pied dans la cour des grands, espérant un jour en faire plus amplement partie. 

Bertrand Dadolle - Le crâne d’Obus

Bertrand Dadolle a 40 ans. Originaire de la région parisienne, il vit à Montpellier depuis 10 ans. Diplômé des Métiers d’Arts, il a travaillé en tant qu’artiste-peintre et sculpteur pendant plus de 20 ans pour des musées internationaux, des galeries, le secteur du cinéma et du théâtre. Après une licence de philosophie, et une formation professionnelle de l'acteur, il s'est lancé dans l'écriture avec pour projet de s'y consacrer.

Elodie Delfa - La main coupée

Elodie Delfa est née à Castres en 1978 et vit dans l'Aude où elle est comédienne et auteur. Elle partage son temps entre sa famille, la scène et l’écriture. Créatrice enthousiaste à l'esprit libre, Elodie écrit, joue et dirige ses pièces de théâtre.Lauréate de concours de poésie et de nouvelles, cette amoureuse des mots bouillonne d'idées. Elle achève actuellement son premier roman.

Gérard Bastide - Un cœur brulant

Gérard Bastide est “polyfaiseur de multichoses”: moniteur VTT, clown, prof d’arts plastiques, vice-président de parc régional, rencontreur d’histoires, plasticien, dresseur de pierres, adorateur de Pan... et auteur : un essai “la Voie Cyclique”, un roman “l’intrépide centripète à la recherche du Centre”, un recueil de contes, un autre de nouvelles, des guides de randonnées, un livre militant, des chroniques et une quarantaine de nouvelles, des inédites sans redites, des éditées sans hésiter. sitouèbe: <gerardbastide.fr>

Jean-François Foll - Funeste oisiveté

Que Jean-François Foll naisse 50 ans jour pour jour après Antoine de Saint-Exupéry et dans la même ville que l’auteur de bandes dessinées Reiser étaient des faits annonciateurs d’une passion immodérée pour les lettres et de deux d’entre-elles en particulier : « B.D »... Sans doute sont-ce son amour du vin et ses immémoriales héliophilie et hélixophilie qui lui ont fait prendre la direction d’une terre de soleil, de vignes et de chênes lièges: le Roussillon. Et là, sous le soleil catalan, s’affiche en lettres démesurées sa philosophie de vie, en façade de son cadran solaire : «Obliviscere malarum, profer Optima».

Alain Maufinet - Le rendez-vous manqué

Alain Maufinet est un nolitaire. Il voyage guidé par ses lectures, séduit par les auteurs romantiques. A l’étroit entre la Garonne et les Pyrénées, il rêve d'équipées lointaines. Le danger soviétique se profile. En 1969, il choisit l’uniforme. Il sillonne vingt ans les terres de l’Est de la France. C’est son désert des tartares. Marqué par les pages du passé, il se tourne vers les pages à écrire, surtout pour des revues militaires. Chevalier de l’ordre national du mérite, puis de la légion d’honneur, il est chargé de missions en particulier en Afrique francophone. Il découvre des cultures et des mondes différents. Colonel à l’aube de l’an 2000, il change de vie pour diriger une agence immobilière. Il aime les mots de la vie réelle, il adore ceux de la fiction. Il imagine les secrets des hommes et des femmes qu’il croise, pour les peindre.

Stéphanie Burlot - La goutte d’eau

Picarde d’origine, parisienne d’adoption, je suis journaliste audiovisuelle depuis une dizaine d’années. Ce métier, que j’ai exercé d’abord en Espagne puis en France, m’a permis de raconter des histoires. Des histoires vraies, les histoires des autres. Désormais, j’ose aussi raconter mes propres histoires, créer mes propres personnages. Participer à des concours de nouvelles est pour moi un moyen de partager mes récits avec le lecteur. Alors quand j’ai lu le thème du concours de nouvelles de l’association Gérard de Nerval, «Un cadavre dans les dunes», j’ai vu là l’occasion de m’amuser à faire exister une anti-héroïne, une femme dont la vie bascule sur un coup de sang, une goutte d’eau qui fait déborder son vase, une femme à la fois attachante et amorale.

David Miserque - La vieille dame et la mer

David Miserque est biologiste de formation. Adolescent, il découvre la littérature fantastique grâce à des auteurs comme Lovecraft et Stephen King pour ensuite se tourner de plus en plus souvent vers le polar et le roman noir. Bien des années plus tard, il s'essaye à son tour à l'écriture, en dilettante. Aujourd'hui, David erre entre la Belgique, sa terre natale, et la Drôme d'où est originaire sa compagne

Béatrice Marinier - Quelques heures durant

Enseignante, Béatrice Marinier s'intéresse depuis son plus jeune âge à la littérature et écrit des histoires courtes (pour enfants puis pour tout public). Elle n'a néanmoins jamais publié et participe pour la première fois à un concours de nouvelles, encouragée en cela par ses amis de l'Ecritoire d'Estieugues (association littéraire dont elle fréquente depuis un an l'atelier d'écriture).

Jean Milpied - Whisky glace et notes salées

Ingénieur de métier, Jean MILPIED est un jeune auteur de nouvelles et de romans noirs où des personnages impuissants se brisent sur les murs raides et râpeux du XXième siècle qui s'effondre. Il y glisse de l'humour, et bien sûr de la poésie. Ses deux premiers romans: "Les salopes ça s'oublie pas facilement" et "Sur cinquante mètres de bitume" sont disponibles en ebook.

Isabelle Bruffaert - L’inconnue aux cheveux de lune

Isabelle Bruffaert, bretonne d'adoption, a grandi en région parisienne. Ses parents étant originaires du Nord, son enfance est rythmée par des vacances sur les plages du Touquet, de Calais ou de La Panne. Aujourd'hui, à 40 ans, elle forme avec son mari, ses trois enfants et ses deux beaux-enfants une belle famille recomposée. Depuis toute petite, elle écrit. Jouer avec les mots, les sublimer, coucher sur papier des idées et créer des mondes pour ses personnages l'ont toujours fascinée. C'est en pensant à son père parti trop tôt, il y a quelques mois, et en voulant lui rendre hommage, qu'elle réalise que la vie est faite pour voir l'accomplissement de ses rêves. Elle décide donc de se consacrer désormais à sa passion et reprend la plume. Elle écrit plusieurs nouvelles, corrige son premier roman et achève le second. "L'inconnue aux cheveux de lune" est son premier texte publié.

Chloé Suzzoni - Le dernier rendez-vous

Originaire du Touquet, Chloé Suzzoni réside aujourd'hui en région parisienne mais conserve des attaches très fortes avec la région. Le dernier rendez-vous est sa première nouvelle. 

Loïc Crépin - La chute

Marié et père de 2 garçons, Loïc Crépin, originaire de Cambrai, vit en Bretagne depuis 2008. Toutefois, sa région natale et la ville du Touquet restent chères à son cœur. Gros lecteur, il aime découvrir livres et romans qui lui passent sous la main. Inspiré par le thème de ce concours, il s’est alors lancé dans l’écriture.. « La chute » est sa première nouvelle et c’est avec un grand plaisir qu’il s’est retrouvé sélectionné pour ce recueil.

Philippe Guihéneuc - Le pêcheur veuf qui n’aimait pas la mer

Philippe Guihéneuc est un homme lent. Il parle lentement, il se déplace avec lenteur. Le matin, il a besoin de deux à trois heures pour se réveiller; le soir, au moins autant pour s'endormir. Il lui a fallu trois ans de classes préparatoires pour intégrer une école de commerce quand la plupart n'ont besoin que d'une année; puis quatre ans pour décrocher un diplôme prévu sur trois. À déjeuner, il finit toujours son repas longtemps après ses collègues dans l'agence de communication qu'il dirige sans se presser. Il lui a fallu un siècle pour fêter son cinquantième anniversaire.

C'est pourquoi il n'écrit que des nouvelles. Il lui faudrait plusieurs vies pour écrire un roman. 

Solène - Ce qu’il reste

Solène a vingt-cinq ans, un diplôme d'ingénieur en mécanique et un début de carrière sans aucun lien avec ledit diplôme d'ingénieur en mécanique. Ses intérêts et envies ont une forte tendance à varier au fil des ans (voire des mois) et ses deux seules constantes sont - et seront toujours – l'écriture et les voyages. D'ailleurs, elle concilie souvent les deux.

Les concours littéraires sont pour elle une belle opportunité de s'adonner à un exercice qu'elle apprécie particulièrement : l'écriture de nouvelles. Et c'est aussi l'occasion d'explorer des thèmes improbables qui peuvent l'emmener en des terres insoupçonnées, au sommet de montagnes sans nom ou au creux des dunes du Touquet, par exemple...

Please reload

  • Viadeo_favicon_300dpi_RGB
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
Suivez-nous...
Agenda