© 2016 by Ancore Plus

© Crédits photos : Photos personnelles & 123rf

Marine Westphal - À double tranchant - Lauréate 2018

Marine Westphal a vingt-huit ans et habite Colmar où elle exerce son métier d’infirmière. Formée en musique et danse au conservatoire de Strasbourg, les activités artistiques (composition de chansons au piano et à la guitare, dessins, peintures, danse) occupent une place essentielle dans sa vie, et c’est en 2014, suite à l’écriture d’une première nouvelle, qu’elle commence à faire lire ses écrits.

En janvier 2017 paraît son 1er roman aux éditions Stock,  La téméraire.

Marcel Lothaire - Un chef d’œuvre

Depuis longtemps, Marcel Lothaire écrit de courts récits, des nouvelles, des textes en tout genre, phrases, mots… dont seuls quelques proches ont eu connaissance. Son temps libre s’élargissant, il n’écrivit guère plus mais prit le temps d’envisager de faire partager ses histoires à un cercle plus large.

Parisien, grand arpenteur du cimetière du Père-Lachaise, il profite des rencontres prestigieuses qu’on y fait pour laisser courir son imagination dans les allées herbeuses et nourrir ses rêves du sentiment du temps qui passe et de la vanité des choses.

Anticipation et science-fiction, mystères et illusions, scènes de la vie quotidienne et exploration de l’âme humaine, tout est matière au plaisir d’écrire et, espérons-le, à celui de lire.

Brigitte Osmont - La cinquantième réunion de la SR

Brigitte Osmont née en 1951 à Cherbourg passe une partie de son enfance à Madagascar.

Passionnée de littérature, elle vit depuis plusieurs années dans le Finistère sud.

Gilles Eskenazi - Le landau de Louis Blériot

Né à Paris en 1957, Gilles Eskenazi a étudié la peinture et la sculpture à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Depuis quelques années, l’écriture est devenue sa nouvelle passion. Il est l’auteur d’un ouvrage de poésie où se mêlent contes et fables : “L’ombre de la plume” édité par Edilivre.

Jean-Michel Delambre - Le buffet

Jean-Michel Delambre est né à Liévin. S’il partage son temps entre le nord et le sud, il reste très attaché au Touquet et à la Côte d’Opale où il a installé son atelier. Dessinateur de presse (Le Canard Enchaîné, le Psikopat, etc...), il publie des livres jeunesse, BD, poèmes et nouvelles...

Il travaille actuellement sur les décors d’un film d'animation consacré aux migrants.

 

Derniers ouvrages parus : 

Le Fils d’Icare (prix des Beffrois)

Les Expressions Picardes (Éditions du Courrier Picard)

 

Contact : www.delambre-cartoon.com

Natasha Finkelsztajn - Le dindon de la farce

Natasha Finkelsztajn : Je suis née un mardi après-midi, juste avant l’heure du goûter.                                            

J’ai grandi à Paris, dans la boulangerie familiale où règne toujours l’odeur brûlante du strudel à la pomme et à la cannelle qui sort tout juste du four. La symphonie du pain qui croustille à l’oreille, un secret que seuls les initiés connaissent. Une petite échoppe, une pépite cachée dans le marais. J’y travaille avec ma mère et mon frère jumeau. Une équipe soudée et sympathique vient compléter le tableau. Cet emploi me laisse du temps pour m’adonner à ma passion : l’écriture ! J’écris depuis que j’ai 17 ans, soit une petite dizaine d’années. Ça paraît peu, et pourtant j’ai l’impression d’avoir fait ça toute ma vie !

C’est la première fois qu’un de mes textes a été retenu à un concours. L’émotion est encore vive. Elle le sera pour le reste de ma vie.

Jacqueline Bernard - Jeu de dupes

Jacqueline Bernard : Depuis toujours le besoin d’écrire m’a habitée, mais c’est grâce à un atelier d’écriture suivi récemment que j’ai découvert les clés qui permettent de donner corps à une histoire. Mon domaine de prédilection est la Nouvelle, style dans lequel j’ai déjà été primée plusieurs fois.

Je suis diplômée d’études supérieures en Sciences économiques et j’ai aussi un diplôme d’assistante de bibliothèque. Mais l’essentiel de mon parcours a consisté en bénévolat pour différentes causes.

Résidente en Suisse depuis plus de trente ans, j’ai aussi publié deux guides sur la ville de Bâle qui ont eu beaucoup de succès.

Mes goûts : lecture, cinéma, nouvelles technologies, tennis.

Je suis mère de deux filles et trois fois grand-mère, ce qui me fait souvent voyager en France ou aux États-Unis.

Didier Laclare - Le fils caché de Sarah

Didier Laclare : Le fait d'être couronné au CM1 et au CM2 auteur de la meilleure rédaction de mon école n’a pas suscité en moi de vocation littéraire.           

Pendant les quarante ans passés dans l'hôtellerie-restauration, je me suis contenté d'écrire des menus... et des cartes postales à ma famille.
Ce n’est qu'une fois à la retraite que je me suis essayé à l’écriture de nouvelles, ce qui fait de moi un “jeune auteur” âgé de 68 ans !

Pierre Boxberger - Plantations sur la plage

Pierre Boxberger est né en 1954. Il vit dans un village viticole près de Mâcon. Ancien enseignant, il était directeur des études dans un IUFM de Bourgogne jusqu’à sa retraite et enseignait la didactique de la littérature. Depuis quelques années, il s’essaye à l’écriture; il a publié trois romans chez l’Harmattan, et des nouvelles en auto-édition. Trois autres romans sont en préparation.

Béatrice Marinier - Sous les étoiles

Enseignante, Béatrice Marinier s’intéresse depuis son plus jeune âge à la littérature et écrit des histoires courtes (pour enfants puis pour tout public). Elle participe quelquefois à des concours de nouvelles, encouragée en cela par ses amis de l’Écritoire d'Estieugue. Elle a d'ailleurs été sélectionnée, l’année dernière, à ce même concours.

Mathilde Dondeyne - Tromperies

Mathilde Dondeyne: Je ne sais pas mentir mais j’aime raconter des histoires.

Je ne tiens pas en place mais je peux écrire pendant des heures.

J’aime le soir qui tombe sur la digue, le sable fin que l’on retrouve dans les chaussures à la fin de la journée. J’ai étudié à Lille, Strasbourg et Paris et je suis revenue au Touquet, mon point d’ancrage, et peut-être là où je suis la plus inspirée.

Journaliste de formation, j’enseigne le français à Montreuil-sur-mer. Tous les jours, je joue avec les mots, les laisse planer dans la classe, et j’attends patiemment que les élèves se les approprient avec enthousiasme, émerveillement, sensibilité.

J’ai vingt-huit ans et un furieux désir d’écrire, sans m’arrêter.

Brandin Moulin - Une belle arnaque

Brandin Moulin : Jeune trentenaire relativement en bon état, je crapahute sous la pluie rennaise entre velléités d’écriture et autres activités un brin moins romanesques.

Quelques participations littéraires à mon actif, et de grands projets contradictoires en tête, qui fusent et refusent, à moins qu’il ne s’agisse d’un début de démence. Une bonne balade en bord de mer me ferait le plus grand bien.

Véronique Plumey-Carbonnier - L’écharpe

Véronique Plumey-Carbonnier: Tout d’abord, il y a de courtes histoires crayonnées sur une feuille à petits carreaux après les cours. Puis, lecture géniale et puissante, Cent ans de solitude me montre la voie. Voilà le rêve d’écrire qui s’installe ! Sur le plateau d’Apostrophes, j’explique chaque  semaine à Bernard Pivot comment j’ai eu l’idée de ce premier merveilleux roman. J’y crois, c’est sûr, un jour, cela deviendra réalité, je serais publiée !
Mais, des études de médecine et de psychothérapie longues, un exercice professionnel prenant dans le domaine du handicap de l’enfant, une vie de famille bien remplie et les épreuves douloureuses de la vie m’éloignent de cet objectif.

Pourtant, au fil des ans, je tricote dans ma tête des morceaux d’histoires où se mêlent les dures réalités que je côtoie, un brin d’humour et une pointe d’imagination.

La découverte récente des concours de nouvelles est une révélation.  Qu’il est bon ce moment où j’allume l’ordinateur et où, sur la page blanche, j’invente des histoires avec tous ces mots, ces émotions et ces personnages qui sont en moi ! Enfin, écrire, pour mon plus grand plaisir et le vôtre, j’espère !

Céline Forestier - La première séance

Céline Forestier: J’ai trente et un ans, je suis originaire de la région parisienne et je vis actuellement à Berlin. Consultante en innovation produit digital, je travaille en particulier autour des  “contenus dématérialisés”, qu’il s’agisse de films à la demande, d’information ou de livres électroniques.

Par ailleurs, bien que mes temps de lecture soient grandement consacrés à des romans contemporains, j’aime alterner et redécouvre toujours avec joie les grands classiques de la littérature.

L’écriture quant à elle s’est imposée comme un terrain de jeu offrant un espace d’expression à la fois créative et sensible.

Lydéric Landry - Échecs, échecs

Diplômé de Science-Po, Lydéric Landry est père de trois enfants. Il vit à Londres où il exerce la profession de consultant en informatique. Il nourrit des intérêts très divers : histoire, philosophie, littérature, jeu d'échecs, yoga, piano, nouvelles technologies... Le meilleur de son temps libre est consacré à la lecture et à l'écriture. Son éclectisme se reflète dans ses auteurs de prédilection : Balzac, Schopenhauer, Dickens, Orwell, Asimov, Simenon... Il a terminé son premier roman, qui raconte les aventures d’un esclave à la cour de l’empereur romain Commode. Son deuxième roman est en cours d'écriture : il s'agit d’une histoire pour enfants, dont l'action se déroule entre Londres et la Côte d'Opale. Lydéric est également l’auteur de plusieurs nouvelles.

Bertrand Ruault - Une blague de Jojo ?

Bertrand Ruault : Professeur de mathématiques, j’écris depuis quelques mois des nouvelles pour le plaisir.

François Nollet - Une villa pour 3 comtesses

François Nollet est né en Belgique en 1987. Il est depuis toujours un passionné de littérature et d’Histoire. S’il a toujours rêvé de prendre la plume, il a attendu ses trente ans avant d’oser se lancer. En 2013, il s’expatrie avec son épouse en Tunisie, où il vit toujours. Il a trouvé dans l’écriture le moyen de donner corps à ses démons et de les apprivoiser.

Please reload

  • Viadeo_favicon_300dpi_RGB
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
Suivez-nous...
Agenda